Projet mappemonde #1 : introduction

2021 commence et avec elle, de nouveaux projets. Si le train restera présent évidement dans les prochains mois, je recherchais depuis longtemps un projet autour de l’Arduino. Et je me lance dans ce projet de mappemonde auquel je réfléchis depuis longtemps.

Introduction

Passionné de géographie depuis tout petit, j’ai toujours adoré les cartes et mappemondes diverses. Trouver les capitales, les pays, regarder les frontières, j’en ai passé du temps à jouer à tout cela.

Crédit : pixabay

Et quel rapport avec un projet Arduino ? Si on combine la passion du bois d’Aurélie (bon ok j’aime bien), avec ma passion de l’électronique, l’idée de mixer les deux nous avait déjà traversée l’esprit. L’idée va donc être de fabriquer une carte du monde, chantournée, sur laquelle chaque capitale aura une led (plus ou moins grosse en fonction de l’importance du pays ou de son nombre d’habitant). Ensuite, un arduino pilotera le tout en mode jeu : avec un afficheur, il faudra retrouver le nom de la capitale qui s’éclaire, ou encore trouver le pays de la led éclairée. On pourra aussi éclairer les pays qui sont dans la nuit actuellement, … bref aucune limite !

Format final

Pour avoir un résultat satisfaisant, je vise une taille finale de 2,50m x 1,25m. Cela devrait être suffisamment grand pour avoir une lisibilité et une jouabilité facilitée. Pour embarquer l’électronique en face arrière avec notamment le câblage des leds, je pense que l’épaisseur intérieure du tableau sera au moins de 3cm.

Nous installerons ce projet dans notre bureau qui nous sert au quotidien, entre autre pour le télétravail.

Image Pinterest
un autre modèle

Le bois

Afin de déterminer le bois dont je vais avoir besoin, ainsi que les couleurs etc … il va me falloir faire des tests. Ma première approche va être d’utiliser du contreplaqué. Je vais poncer ma planche puis chantourner les pays ou groupe de pays. Une fois découpés, ils seront percés (led) puis gravés avec le nom des pays (lorsqu’ils sont assez grands et que ca sera possible). Puis ils seront teintés avec différentes sortes de teintes pour avoir une mappemonde colorée.

Il va falloir trouver une mappemonde en vectoriel puis imprimer à l’échelle 1 pour pouvoir chantourner tout ça.

Les capitales des pays seront alors percées dans le bois du pays concerné à différents diamètres en fonction de l’importance de la ville dans le monde pour pouvoir mettre une led en fond (1,8mm, 3mm, 5mm seront surement les tailles les plus utilisées). Reste les couleurs de led à choisir (uni, différentes, chaudes, froides, …)

Les pays chantournés seront collés sur un support, probablement du contreplaqué de 5 ou 8mm aussi. Le fond sera, je pense, peint en bleu pour les océans. Des décors annexes en 3D seront aussi chantournés (rose des vent, bateau, …)

Un cadre sera réalisé tout autour.

L’électronique

Pour pouvoir « jouer », on va passer par un arduino mega. Il va falloir câbler environ 165 leds. Et sur un arduino, même méga ce n’est pas possible. On va donc utiliser un registre à décalage type 74HC4067 qui permet à partir de 4 entrées de piloter 16 sorties.

74HC4067

Et il en faudra au moins 10 (10×16) pour piloter tout le tableau. Il faudra donc au moins 40 pin digital sur l’arduino pour piloter tout ça. Ça va faire un paquet de câbles, je suis déjà en train de réfléchir comment optimiser tout ca (typon, borniers, …).

Un écran 4 lignes en I2C et quelques boutons seront ajoutés pour pouvoir naviguer dans les menus et jouer.

Maquette

Avant de se lancer dans une entreprise aussi grande, je vais réaliser une maquette à l’échelle réelle afin d’éprouver tout le système : électronique, découpe du bois, teinte du bois, assemblage, …

Pour avoir un échantillon représentatif, j’ai choisi de reproduire d’abord l’Amérique du Sud. Et pourquoi me direz vous ?

  • parce qu’il y a un nombre de pays assez limité mais suffisamment nombreux pour que la maquette réussisse (14 pays
  • une taille finale raisonnable (35cmx50cm)
  • des petits pays, des grands pays : de quoi tester les gravures d’écritures, les leds, etc …

De quoi donc tout tester avant de se lancer dans le grand bain !

Ébauche de la maquette

Conclusion

Ca va être un projet au long cours, avec des phases d’attente (collage, séchage), d’ingénierie (Arduino, assemblage du tableau) mais qui me permettront d’occuper pas mal de temps cette année. Ca va aussi me permettre de passer du temps avec Aurélie qui saura me montrer tous les rudiments du bois. Rendez vous donc prochainement pour la suite, et notamment la construction de la maquette !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.